Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Nous aurons le plaisir de vous retrouver dès le week-end du 25 et 26 février 2023

à la salle des fêtes de Lapalun à Buis les Baronnies.

Samedi 25 février 2023 à 20h30

« Le béret de la tortue » de Jean Dell et Gérald Sibleyras – Mise en scène Françoise Otwaschkau

Une comédie décapante
Avec Pascale Courbi, Gilles de Lignac, Annabel Djila, Xavier Doerfler, Michèle Nicod et Mickaël Olivier

Trois couples d’amis louent ensemble une villa pour les vacances quelque part en France, en bord de mer. Au début, tout se passe bien. Mais, très vite, l’ambiance se rafraîchit et la cohabitation tourne au vinaigre. De la répartition des chambres au choix des activités en commun en passant par la division à parts égales des frais de nourriture, les motifs de conflit s’accumulent. Les caractères se confrontent, les esprits s’échauffent, les egos enflent, les convenances s’effritent jusqu’au dîner final qui sonne l’heure du règlement de comptes ! Venez goûter à cette joute verbale et lever votre verre aux pires vacances que vous ayez jamais passées… Des dialogues percutants, des couples au bord de la crise de nerfs dans un huis-clos cocasse et corrosif, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette comédie amère un « reality show » rythmé et tourbillonnant qui décrit, sans concession, les aléas de la cohabitation.

Dimanche 26 février 2023 à 17h00

« Douze hommes en colère » de Reginald Rose – Mise en scène Roland Peyron assisté de Françoise Otwaschkau

Avec: Aristide Legrand, Gilles de Lignac, Jean Lafond, Vincent Jullien, Mickaël Olivier, Richard Brancorsini, Xavier Doerfler, Michel Clary, François Flouret, Jean-Luc Sauton, Michel Nicod, Gérard Deboulle.

Etats-Unis, 12 hommes au cours de la délibération d’un procès ont la responsabilité de juger un jeune homme pour parricide. Il s’agit d’un drame judiciaire dans lequel l’intelligence, l’humanité et la persévérance d’un seul homme va mettre à mal les certitudes et les préjugés des 11 autres jurés. Tout accuse le suspect : la voisine d’en face l’a vu, le vieil homme du dessous l’a entendu, un commerçant lui a vendu le soir même du meurtre le couteau que l’on a retrouvé dans le corps de son père. Pourtant lors du vote qui doit décider du verdict final, un juré ne lève pas la main pour le désigner coupable. Sa raison : « il n’est pas sûr ». L’unanimité étant requise, a lieu un débat où chacun prend une position qui ne cesse de changer au rythme des arguments qui apparaissent, des révélations qui se font, des faits établis qui se désagrègent.

Renseignements et réservations:

  • par téléphone 06 31 38 84 16
  • par mail theatrebaronnies@theatrebaronnies
  • par carte bleue sur Hello asso
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close